Mika, un citoyen du monde

mika-press-hires-0536-1024x682

Vicky Papaefthymiou
Vicky Papaefthymiou

La star de la pop, de son vrai nom Michael Holbrook Penniman, junior, Mika, est un chanteur, auteur-compositeur qui ne connaît pas de frontières tant par ses origines (mère libanaise, grand – père maternel syrien, père américain) que par ses fans à travers le monde (depuis le Liban, la France, la Grande Bretagne et l’Italie jusqu’ aux Etats-Unis et le Canada). Il pourrait donc à juste titre passer pour un citoyen du monde, un grand voyageur au sens large du terme, un homme déraciné qui cherche à s’attacher à un lieu et à se construire une identité qui lui soit propre.

Né à Beyrouth le 18 août 1983, sous les bombes, pendant la guerre, il quitte le Liban à l’âge de un an lorsque sa famille (ses parents et ses quatre sœurs et frère) décide de s’installer en France, à Paris. Il y passe 8 ans de sa vie puis il suit ses parents qui pour des raisons d’argent se voient obligés de partir pour Londres.

Mika aura une enfance pas toujours facile, bien au contraire. Il va changer d’établissement scolaire à maintes reprises, aura des problèmes de dyslexie et sera victime de harcèlement scolaire. Conséquence : il s’enferme dans le silence qu’il brise par la musique, en jouant du piano. C’est le moment pour lui de composer ses premiers morceaux.

npih_cover_deluxe

A l’âge de 11 ans, à la suite de difficultés, sa mère décide l’interruption de sa scolarité. Il est alors confié à une soprano russe qui lui donne des cours de chant. Il se passionne pour la musique classique et l’opéra et c’est une révélation puisqu’ il a une voix d’une puissance hors normes. A 19 ans, il abandonne ses études à London School of Economics pour se consacrer à la musique. Les airs de son pays natal, Joan Baez, Bob Dylan, Serge Gainsbourg, Prince, la musique flamenco, Queen, Elton John, Michael Jackson et bien sûr l’opéra ont influencé ses goûts et furent sa source d’ inspiration.

A ses débuts, il a des difficultés avec les Maisons de disques surtout à cause de son originalité mais finit par s’imposer sur le marché. Très tôt, il donne un concert de musique classique (morceaux d’opéra) au Royal Opera House à Londres où il impressionne par la force et l’étendue de sa voix surtout vu son jeune âge. Il écrit de la musique pour les vols de British Airways et des publicités et sort son premier album intitulé « Life in Cartoon Motion » qui a pour principal thème le passage de l’adolescence à l’âge adulte et qui traite de sujets tabous comme l’homosexualité. Cet album ne tardera pas à devenir un tube planétaire (1 400 000 exemplaires écoutés en France et plus de 19,85 millions dans le monde).

NICKYKELVINPHOTOGRAPHY-2-9-1024x683

Ensuite, il sort son 2e album « The Boy who knew Too Much », le single « Elle me dit » en français, son 3e album « The Origin of Love » et son 4e « No Place in Heaven” plus intimiste.

Mika a une présence scénique haut en couleur tant par sa tenue (costume fantaisie et cravate mais aussi habits plus décontractés colorés et impressionnants) que par les décors uniques, gigantesques, oniriques qui renvoient souvent à des illustrations de contes de fée. Performeur de niveau, Mika, chaque fois qu’il donne un concert, sait enthousiasmer ses fans, enflammer les foules, envoûter son public de tout âge. Derrière lui, toujours à ses côtés sa famille : sa mère bien aimée (c’est elle qui a confectionné ses premiers habits) et sa sœur Yasmine illustratrice, créatrice de bijoux, chargée des décors.

L’ engouement que suscite sa présence sur scène, son grand succès, sa réputation dans le monde entier ne l’ont pas empêché de se sensibiliser et de s’ activer en faveur des enfants malades, de soutenir la recherche contre les cancers spécifiques des enfants, la lutte contre le virus Ebola, le harcèlement et l’intimidation et de s’ engager en faveur du mariage entre personnes de même sexe ainsi que de soutenir les réfugiés syriens enclavés dans des camps d’accueil aux pays frontaliers de la Syrie.

Mika, ce jeune artiste très particulier, ce bel homme talentueux a surement de beaux jours devant lui pour le grand plaisir de ses fans aux quatre coins du monde.

D1523-028-1132